Biographie-Biography
Jennifer Lupien vit et travaille à Montréal où elle a complété une maîtrise en Arts Visuels et médias d’impression en 2016 à l’Université Concordia.  Son travail a été présenté à plusieurs reprises lors d’expositions solos et de groupe à travers la province, incluant, notamment à la galerie Engramme à Québec, au Centre Culturel de Verdun et récemment à la Maison de la Culture Mont-Royal, ainsi que à la galerie Nicolas Robert, La Parisian Laundry et la galerie Lilian Rodriguez. 
Jennifer Lupien lives and works in Montreal where she obtained her Masters of Fine Arts degree in 2016 from Concordia University.  Her works has been shown many times in group and solo exhibitions throughout the province of Quebec and in and around Montreal.  Notably at Galerie Engramme in Quebec city, at the Centre Culturel de Verdun, more recently at the Maison de la Culture Mont-Royal as well as at Galerie Nicolas Robert, Parisian Laundry and Galerie Lilian Rodriguez. 

Démarche Artistique-Artist Statement 
Ma pratique actuelle s’articule autour d'une approche multidisciplinaire qui matérialise la relation perceptuelle humaine avec un espace spécifique, tout en dé-codifiant les objets qui le  «meublent » et en ré-interprétant les symboles représentatif de ses objets. Mon travail questionne les notions de symbolisme spécifiques à la traduction d’un espace tridimensionnel en deux dimensions et le processus de déconstruction attaché à ce principe de traduction. J’intègre la gravure (sérigraphie et embossage à l’aveugle) et la sculpture dans des installations qui fonctionnent comme une extension de préoccupations minimalistes tels que la triade spectateur-espace-objet, le rôle de l'artiste et le statut de l’objet d’art. Je crois que l'espace, en particulier l'espace négatif, est non seulement activé par la personne qui en fait l’expérience (physique ou mentale), mais aussi à travers les objets qui y sont présentés et leurs fonctions assumées.

My current practice articulates itself around a multidisciplinary approach that materializes the human perceptual relationship to a specific space, whilst de-codifying the objects that "furnish" it and re-interpreting the symbols that represent those objects.  My work questions the notions of symbolism specific to the translation of a three-dimensional space in two dimensions in the de-construction process attached to that translation principle. I integrate printmaking (serigraphy and blind embossing) and sculpture into installations that function as an extension of minimalist concerns sur as the view-space-object triad, the role of the artist and the status of the work of art.  I believe that space, negative space in particular, is not only activated by the person experiencing it (physically or mentally), but also through the objects shown in it and their assumed function. 
Back to Top